Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LIOUVILLE Jacques

Titulaire 4° section,
Décès en 1960

Biographie :

Jacques Liouville (né le 12/12/1879 à Paris et mort le 16/06/1960 à Rabat, au Maroc) effectue une carrière de médecin.

En qualité de médecin et d'océanographe biologiste, il accompagne son grand-père, le neurologue Charcot, au cours de sa mission du "Pourquoi Pas" au Pôle Sud entre 1908 et 1911, et dont l'un des résultats les plus remarquables est la reconnaissance longitudinale de la limite des glaces autour du continent antarctique, notion indispensable aux sociétés baleinières d'Europe et d'Amérique, dont l'industrie ne peut plus désormais laisser les colonies françaises indifférentes.

Collaborateur du prince Albert de Monaco, il travaille aux laboratoires de biologie marine de Roscoff, de Monaco, puis de Naples.

C'est à Rabat, au Maroc, qu'il fonde l'Institut scientifique shérifien qui fonctionne sous le haut patronage de l'Académie des sciences et la Société des sciences naturelles du Maroc (fondée en 1920).

Il est par ailleurs nommé membre du conseil des Unions scientifiques internationales, du Comité d'études de la biologie des acridiens et Président du Comité national marocain de géodésie et de géophysique.

Il anime le laboratoire de botanique et de géologie de Rabat, le service de cryptogamie, la section biologique d'Ifrane, le laboratoire d'océanographie de Rabat, l'office faunistique et parasitologique du Maroc à Paris et le service physique du globe et de météorologie de Casablanca. 

Plusieurs fois lauréat de l'Académie des sciences et de la Société de géographie, il reçoit de nombreuses récompenses pour ses travaux scientifiques, notamment de la Société de physiographie de Lund et de la Faculté de médecine de Paris.

Officier de la Légion d'Honneur et Croix de guerre, il est aussi titulaire de la Médaille d'argent de sauvetage en mer et distingué Commandeur de l'Étoile Noire (Bénin).

Enfin, Jacques Liouville est élu membre correspondant de la 1ère section de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923, avant d'en être élu membre titulaire de sa 4ème section le 23/06/1938.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS