Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LHOTE Henri

Titulaire 5e section,
Décès en 1991

Préhistorien

Distinctions :

 

Biographie :

Henri Lhote (né le 16/03/1903 à Paris et mort le 26/03/1991 à Saint-Aignan dans le Loir-et-Cher) effectue une carrière d’explorateur, d'ethnologue et de naturaliste.

Il suit des cours du soir, fréquente les laboratoires du Muséum national d’histoire naturelle et en même temps, fait de longues randonnées avec les Éclaireurs de France. Partout où il passe, il prend des notes, recueille des oiseaux , des insectes, des échantillons de plantes, des minéraux, des reptiles…

À vingt-cinq ans, il part pour l’Afrique du Nord, et rejoint le sud de l’Algérie avec deux guides Chamba et quelques dromadaires, durant trois années. Il rapporte de son exploration une immense récolte grâce à l’aide des Touaregs et récidive pendant une vingtaine d’années en dépit des difficultés matérielles.

Dans ces conditions, il travaille, récolte, rassemble, écrit, apprend le tamashek. Il publie ses premiers ouvrages sur les Touaregs. Plus tard, il se consacre au relevé des peintures rupestres et des gravures de la région saharienne dont il rapporte des documents précieux et des travaux de qualité. C’est ainsi qu’il intègre la communauté des chercheurs du Centre national de la recherche scientifique où il achève sa carrière avec le grade de directeur de recherches.

Il exerce au Musée de Tamanrasset comme naturaliste et ethnologue. Membre de la Société des explorateurs et des voyageurs français et lauréat de l’Académie française, il est titulaire du grand prix littéraire du Sahara, de la médaille d’or de la Société de géographie et de la médaille d’argent du CNRS.

Dcoré officier de l’Instruction publique et du Mérite saharien, il est par ailleurs commandeur des ordres nationaux du Sénégal et de la Mauritanie et titulaire de la médaille coloniale avec agraphes « Sahara » et « AOF ».  

Enfin, Henri Lhote est élu membre correspondant de la 5e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 07/12/1951 avant d’en devenir membre titulaire le 18/12/1959.

              

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS