Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LÉGER Marcel

Membre titulaire 3e section,
Décès en 1934

Biographie :

Marcel Léger (né le 20/09/1878 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, et mort le 14/07/1934 à Paris) effectue une carrière de médecin militaire.

Docteur en médecine en 1900, il intègre le corps de santé colonial l'année suivante.

Il exerce successivement les fonctions de médecin du Lazaret des fièvre-jauneux à Kita (Soudan) en 1901 et 1902, adjoint au Directeur du Laboratoire de bactériologie de Hanoï (Tonkin) entre 1906 et 1907 et détaché en stage officiel par le ministère des Colonies à l'Institut Pasteur de 1908 à 1909.

L'année suivante, il dirige l'Institut vaccinogène de Thai-ha-Ap (Tonkin), puis après un second stage à l'Institut Pasteur, il est nommé Professeur adjoint de bactériologie à l'École d'application du Service de santé des troupes coloniales à Marseille, entre 1912 et 1914.

Il est affecté au poste de médecin-chef du Laboratoire d'armée de la Ve armée jusqu'en 1916, puis à celui de chef du Service de santé de la Guyane française avant de diriger le Laboratoire d'hygiène de Cayenne pendant un an.

Nommé Directeur de l'Institut microbiologique de Fort-de-France (Martinique) dès 1918, il poursuit comme chef du Service de santé de la Guyane française.

C'est en 1920 qu'il est chargé du Service médical et hygiénique du Camp des travailleurs coloniaux de Marseille et l'année suivante qu'il dirige l'Institut de biologie de Dakar (Sénégal) jusqu'en 1923.

Attaché à l'inspection générale du Service de santé du Corps colonial en 1924, il prend sa retraite en 1925 en qualité de médecin principal de 2e classe.

Membre de la Société de pathologie exotique (vice-président en 1929), du Comité d'études historiques et scientifiques de l'AOF, il est aussi nommé membre de la Société d'hygiène et de médecine tropicales.

Distingué Officier de la Légion d'honneur en 1925, il est titulaire de la Médaille de vermeil des épidémies (peste à Dakar 1921-23).

Enfin, Marcel Léger est élu membre correspondant de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923 avant d'en devenir titulaire de sa 3e section le 04/06/1931.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS