Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LASNET Antoine

Membre titulaire 3e section,
Décès en 1940

Biographie :

Antoine Lasnet (né le 29/04/1870 à Champlitte et mort le 13/12/1940 à Paris) effectue une carrière de médecin colonial.

Docteur en médecine de la Faculté de Bordeaux en 1893, il est également nommé médecin du corps de santé colonial cette même année.

Il est plusieurs fois missionné avant la guerre en Afrique ; au Sénégal entre 1894 et 1896, à la Côte d'Ivoire jusqu'en 1897, à Madagascar jusqu'en 1899 , au Soudan l'année suivante, de nouveau à Madagascar pendant trois ans au cours desquels il occupe le poste de Professeur de pathologie interne à l'École de médecine de Tananarive, puis en Indochine entre 1905 et 1909, où il exerce les mêmes fonctions à l'École de médecine d'Hanoï, et à Madagascar de 1912 à 1914.

Entre temps, il est affecté au ministère de la Guerre entre 1903 et 1905, puis comme Professeur de pathologie exotique à l'École de santé coloniale de Marseille, de 1909 à 1912.

Sur le front pendant toute la guerre, il est nommé chef du service de santé de la 3e division coloniale, entre 1914 et 1916 avant de diriger le service de santé du 1er corps d'armée coloniale l'année suivante.

Affecté au poste de chef supérieur du service de santé de la 6e armée de 1917 à 1918, il est promu inspecteur du service de santé du groupe des armées du centre jusqu'en 1919. 

C'est après la guerre qu'il est nommé chef supérieur du service de santé de l'armée du Rhin, jusqu'en 1924, puis inspecteur général du service de santé des colonies, avant de présider le conseil supérieur de santé des colonies dès 1924.

Il parvient à stopper l'épidémie de fièvre jaune à Dakar (Sénégal), en 1927, et avec un programme d'hygiène, limite la mortalité des travailleurs du chemin de fer Congo-Océan l'année suivante.

Président du Conseil supérieur de santé des colonies et membre du Conseil supérieur d'hygiène de France, il est par ailleurs nommé membre du Comité consultatif de défense des colonies.

Il est distingué Chevalier de la Légion d'honneur en 1901 puis Grand Croix en 1929.

Enfin, Antoine Lasnet est élu membre titulaire de la 3e section de l'Académie des sciences coloniales le 08/01/1931.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS