Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

INGOLD François

Membre titulaire 5e section,
Décès en 1980

Biographie :

François Ingold (né le 04/04/1894 à Nancy et mort le 19/12/1980 à Paris) effectue une carrière militaire.

Engagé volontaire en 1914, il participe à la Campagne d'Artois en 1915, est cité à l'Ordre de l'armée, puis est promu sous-lieutenant en 1918.

Affecté au Maroc entre 1921 et 1930, c'est à Madagascar qu'il poursuit sa carrière. Entre 1936 et 1939, il est nommé au Service historique de l'armée, à Paris. Promu chef de bataillon en 1939, il part sur l'Afrique-Équatoriale française et le Tchad dès 1940, contribuant pour la plus grande part au ralliement du Tchad au Général de Gaulle.

Il est promu Commandant militaire du Cameroun en 1941, puis Colonel l'année suivante. 

Cité à l'Ordre des Forces françaises libres en 1943, à la tête du régiment du Tchad, il conquiert tous les postes fortifiés du Fezzan, établit sa jonction avec la 8e armée à Tripoli, avant de participer à la libération de la Tunisie.

Il est titulaire de la Croix de guerre 1939-1945 et nommé compagnon de la Libération en 1943, puis membre du Conseil de l'Ordre de la Libération l'année suivante.

Distingué Commandeur de la Légion d'honneur dès 1945, il est nommé Général de brigade cette même année.

Il dirige les Troupes coloniales entre 1944 et 1945, commande la 2ème division d'infanterie coloniale, puis la 4ème brigade en Afrique-Occidentale française dès 1949.

Promu Général de division en 1951, il est nommé Grand officier de la Légion d'honneur dès 1952, au titre de l'armée active.

Enfin, François Ingold est élu membre titulaire de la 5e section de l'Académie des sciences coloniales le 03/12/1948.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS