Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

GETTEN Maxime

Membre titulaire 3e section,
Décès en 1934

Biographie :

Maxime Getter (né le 01/10/1857 à Oran, en Algérie, et mort en avril ? 1934) est ingénieur des Ponts et chaussées.

Après l'École polytechnique de 1876 à 1878, il démarre sa carrière comme ingénieur des Ponts et chaussées ordinaire en 1880.

Affecté un service du Canal de la Haute-Seine jusqu'en 1985, il participe à une étude de chemins de fer stratégique de l'Aube. 

Détaché au ministère de la Marine et des Colonies, il est nommé à l'organisation et à la direction du service des travaux publics au Tonkin. Il participe aux travaux de défense de la ville de Hanoï (Vietnam) contre les inondations du Fleuve rouge puis est missionné à Hong-Kong et Canton.

Entre 1887 et 1888, il est détaché au ministère des Affaires étrangères comme secrétaire de la Commission des chemins de fer du Tonkin, avant d'être nommé ingénieur en chef du chemin de fer de San-Cristobal à Tucuman (Argentine) pour l'étude, la construction et l'exploitation de la ligne.

Chargé du service du contrôle de l'exploitation des chemins de fer de l'est, il est par ailleurs détaché au ministère de la Marine comme membre rapporteur de différentes commissions techniques.

Missionné aux Indes, il réalise le rattachement des ports de Pondichéry et de Karikal par voie ferrée au réseau du South Indian Railway.

Dès 1896, il est nommé ingénieur en chef d'Oran (Algérie) et est affecté au service maritime pour l'éclairage et le balisage.

Il prend la direction générale de la Compagnie française des chemins de fer de l'Indochine et du Yunnan en 1901.

Ingénieur conseil de la Compagnie du chemin de fer franco-éthiopien en 1908, il en sera nommé Président du Conseil d'administration en 1922.

Il préside également la Compagnie indochinoise de navigation tout en étant membre de commissions et congrès à l'Exposition coloniale internationale de Paris, en 1931.

Distingué Officier de la Légion d'honneur en 1903, il est aussi titulaire de la Grande médaille d'or de la Fondation Lucien de Reinach et de la Grand Croix de l'Étoile d'Éthiopie.

Enfin, Maxime Getterest élu membre titulaire de la 3e section de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS