Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

DUCHÊNE Albert

Titulaire 2e section,
Décès en 1948

Administrateur colonial
Enseignant de droit
Conseiller d'État
Directeur au Ministère des Colonies
Domaines et régions :
Droit, administration coloniale, enseignement, conférences, finances, politique, histoire. Afrique, Afrique-Occidentale, États-Unis, Espagne, Belgique


Distinctions :

 

Biographie :

Albert Duchêne (né le 08/10/1866 à Paris et mort le 26/02/1948 à Chauzanel, en Corrèze) effectue une carrière d'administrateur colonial.

Après un doctorat de droit, il entre dans les services publics (1886). Enseignant pour la législation de l'Afrique-occidentale et équatoriale à l'École nationale de la France d'outre-mer, il est par ailleurs titulaire d'une chaire à l'École des sciences politiques.

Avec Binger à la direction de l'Afrique (1917- 1920) sans lui à la direction des Affaires politiques, il prend part à d'importantes négociations et notamment à la préparation des traités passés avec l'Angleterre et l'Allemagne lors du partage de l'ouest africain. Il participe à de nombreuses conférences internationales (1906 et 1912) sur le régime des spiritueux, ainsi que sur le trafic de l'opium et des stupéfiants.

Il siège à la Commision des colonies de la Conférence de la paix et est l'un des experts de la conférence internationale du désarmement à Washington.

A la Conférence de Barcelone, il est nommé le délégué accrédité de la France pour les territoires sous mandat auprès de la Société des Nations.

Il est membre de l'Office international d'hygiène publique. Conseiller d'État en service extraordinaire (dès 1918), il participe également aux travaux du Comité de l'Afrique française. Il occupe aussi le poste de directeur au ministère des Colonies.

Il est nommé à la présidence du conseil d'administration de la Banque de l'Afrique-occidentale. Il sera entièrement dévoué à la fondation de l'Union française et à sa consolidation.

Enfin, Albert Duchêne est élu membre titulaire de la 2e section de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

Bibliographie :

Ouvrages :

Le prince Philippe de Belgique conte de Flandre, 1837-1905. Bruxelles : Académie royale des sciences d’outre-mer, 1972

Guerre et finances (3 vols). Paris : Colbert, 1940-1947

Histoire des finances coloniales de la France. Saint-Denis : imprimerie Dardaillon et Dagniaux, 1938

Les rêveries de Bernardin de Saint-Pierre. Paris : F.Alcan, 1935

Un ministre trop oublié, Chasseloup-Laubat. Mesnil : imprimerie Firmin-Didot et Cie, 1932

La politique coloniale de la France. Le Ministère des colonies depuis Richelieu. Mesnil : typographie Firmin-Didot et Cie, 1928

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS