Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

DIANOUX de LA PERROTINE Hugues Jean de

Titulaire 1ère section,
Décès en 2008

Archiviste
Consul général de France
Traducteur
Domaines et régions :
Archivistique, histoire et géographie, enseignement, langues étrangères, diplomatie, politique, traduction. Finlande, Pays baltes, Maroc, Chine, Syrie, Afghanistan, Chypre, Turquie, Kenya, Sénégal, Guinée, Cap-Vert


Distinctions :

   

Biographie :

Hugues Jean de Dianoux de la Perrotine (né le 17/10/1914 à Lyon et mort le 23/09/2008 à Fremantle, en Australie) est archiviste, diplomate et traducteur.

Diplômé de l'École nationale des chartes (1939), il séjourne en Finlande et aux pays baltes, avant d'enseigner l'histoire et la géographie à Casablanca, au Maroc.

Il est nommé archiviste en chef de la Creuse et chargé de la direction des archives et de la conservation des objets d'art de l'Indre (1942-1945). Il obtient des diplômes de finnois et de hongrois de l'École nationale des langues orientales vivantes ainsi que celui de bibliothécaire.

Durant sa carrière diplomatique (1945-1979), il assure successivement les fonctions de secrétaire d'Extrême-Orient à Tchoung-King, en Chine (1945-1946), de secrétaire-archiviste à Nankin (1946- 1948), puis de consul à Longtchéou, Nanning et Hoihao (1949-1950).

Affecté au ministère des Affaires étrangères à la sous-direction d'Asie-Océanie (jusqu'en 1955), il est ensuite chargé des fonctions d'attaché culturel au poste de premier secrétaire d'ambassade de France à Damas, en Syrie, avant de poursuivre comme conseiller à l'ambassade de France à Kaboul, en Afghanistan ( jusqu'en 1959).

À Nicosie, à Chypre (1963-1967), il occupe le poste de consul général de France à Izmir, en Turquie (jusqu'en 1971), puis à Nairobi, au Kenya (1971-1973). Il quitte Dakar, au Sénégal (1977) et achève sa carrière en tant que chargé d'affaires en Guinée-Bissau et au Cap-Vert.

Secrétaire général du Centre d'études préparatoires aux organisations internationales (1981) et du Centre d'études baltes (INALCO), il effectue parallèllement des traductions juridiques pour le ministère des Affaires étrangères et celui de l'Intérieur.

Il est titulaire de la médaille de vermeil des Affaires étrangères.

Enfin, Hugues Jean de Dianoux de la Perrotine est élu membre correspondant de la 2ème section de l'Académie des sciences d'outre-mer le 04/01/1963 avant d'en devenir titulaire de sa 1ère section en 1999.

Bibliographie :

Ouvrages :

L'Afrique portugaise dans l'oeuvre de René Pélissier. Paris : Institut national des langues et civilisations orientales, 1989

Les loges françaises dans l'Inde et au Bangladesh et les îles Spratly. Paris : Académie des sciences d'outre-mer, 1986

L'apport des navigateurs et des géographes français depuis le XVIIIe siècle à la connaissance de Timor et de ses populations. Paris : Institut national des langues et civilisations orientales, [ca 1982]

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS