Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

CEDILE Jean

Titulaire 2e section,
Décès en 1984

Administrateur de la France d'outre-mer
Secrétaire général de l'Afrique-Équatoriale française
Conseiller politique à la direction des centres d'expérimentations nucléaires
Domaines et régions :
Administration coloniale, politique, armée. Cameroun, Algérie, Indochine, Togo, A-E-F, Afrique orientale, Lybie


Distinctions :

  

Biographie :

Jean Cédile (né le 26/01/1908 à Point-à-Pitre et mort le 13/02/1984 à Saint-Cloud) effectue une carrière d'administrateur de la France d'outre-mer.

Sorti major de l'École de la France d'outre-mer, il sert comme administrateur au Cameroun (1932-1940). Il dirige ensuite le cabinet du commissaire aux colonies, M. Pleven, à Alger, puis au ministère à Paris (jusqu'en 1944). Chef de la mission administrative française auprès du South East Asiatic Command, il est nommé commissaire de la République en Cochinchine (1945-1946), avant de diriger l'Agence de l'Indochine à Paris, (1947). Nommé commissaire de la République au Togo (jusqu'en 1951), il occupe le poste de secrétaire général de l'Afrique-Équatoriale française (jusqu'en 1958). 

Délégué de la France à la mission de visite du Conseil de tutelle en Afrique orientale (1957), il dirige pendant un an le cabinet du ministre de la France d'outre-mer, étant président à plusieurs reprises du Comité directeur du Fides. Directeur des Territoires d'outre-mer (1959-1962), il est affecté au poste de conseiller politique à la direction des centres d'expérimentations nucléaires (1963-1967). Il est chargé de la présidence de l'Énergie électrique du Cameroun (1960-1970) et conseiller politique à la direction des centres d'expérimentations nucléaires (de 1963 à son départ à la retraite).

Il effectue parallèlement des services militaires, est mobilisé comme lieutenant de réserve au Cameroun notamment (1940-1941), participe à des campagnes en Lybie et en Tunisie ; il est promu colonel honoraire d'Infanterie de marine. Compagnon de la Libération, il est également décoré Officier de l'Instruction publique, titulaire de la Médaille coloniale, commandeur de l'Ordre royal du Lion (Belgique), de l'Ordre d'Orange Nassau (Pays-Bas), de l'Etoile Noire du Bénin, du Nicham El Anouar (Djibouti).

Jean Cédile est élu membre titulaire de la 2e section de l'Académie des sciences d'outre-mer le 19/11/1976.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS