Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BRUNHES Jean

Membre titulaire 5e section,
Décès en 1930

Géographe

Biographie :

Jean Brunhes (né le 25/10/1869 à Toulouse et mort le 25/08/1930 à Boulogne-Billancourt) effectue une carrière de professeur de géographie.

Élève de l’École normale supérieure (1889-1892), il est agrégé d’histoire et de géographie (1892). Pensionnaire de la Fondation Thiers (première promotion, 1893-1896), il est nommé docteur ès-lettres avec mention très honorable, à la Sorbonne (1902).

Chargé de cours à l’Université de Lille (1896), il exerce parallèlement comme professeur de géographie à l’Université de Fribourg (Suisse) et professeur de géographie humaine au Collège libre des sciences sociales de Paris. Chargé de missions scientifiques par le ministère de l’Instruction publique en France, en Espagne (1894), en Egypte (1899), en Algérie et en Tunisie (1900), en Allemagne et en Autriche (1903), il est par ailleurs promu professeur titulaire de la chaire de géographie humaine à l’Université de Lausanne en Suisse (depuis 1907).

Président de section au IXe congrès international de géographie de Genève (1908), il est élu recteur de l’Université de Fribourg (1909-1910). Membre de l’Institut colonial international (1903), il est docteur honoris causa de l’Université de Genève (1909). Correspondant du ministère de l’Instruction publique (1911), il est nommé membre d’honneur de l’Institut égyptien, de la Société belge de géologie, de paléontologie et de la Société de géographie de Madrid.

L’Espagne, l’Italie, l’Afrique du Nord, l’Égypte et la Palestine constituent ses premiers voyages. Il parcourt les Balkans en pleine guerre (1910-1913), repart en mission pour la Syrie (1921), l’Indochine (1924) avant la traversée de l’Atlantique jusqu’en Alaska (1927).

Titulaire du Prix d’éloquence de l’Académie française (1898), il obtient le Prix Pierre-Félix-Fournier à la Société de géographie de Paris (1903) et le Prix Wilde de l’Académie des sciences (1907). Il est également médaillé d’or de la Société de géographie de Paris (1911).

Enfin, Jean Brunhes est élu membre titulaire de la 5e section de l’Académie des sciences coloniales en 1925. 

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS