Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BRUMPT Lucien-Charles

Titulaire 4e section,
Décès en 1999

Médecin
Professeur de parasitologie et de pathologie externe
Chef de travaux pratiques à l'Institut de médecine coloniale
Domaines et régions :
Médecine, enseignement de la parasitologie et de la pathologie externe, anthropologie, biologie. Inde, Vietnam, Cambodge, Panama, Tunisie, Maroc, Colombie, Vénézuela


Distinctions :

 

Biographie :

Lucien-Charles Brumpt (né le 16/01/1910 à Paris et mort le 11/04/1999 à Paris) est professeur de médecine.

Après un service militaire au Maroc (1934-1935), il assure la direction de divers services notamment à Alger et obtient la médaille des épidémies (1932). Lauréat de la Faculté de médecine (1939), il effectue une carrière de spécialiste des maladies tropicales en enseignant la parasitologie et en participant aux entretiens de Bichat. Professeur agrégé de parasitologie (1946), il est envoyé dans les universités indiennes (1950), détaché à l’Université d’Hanoï au Vietnam (1952-1954), puis à l’École royale de médecine de Phnom-Penh au Cambodge (jusqu’en 1957), avant d’être nommé professeur de parasitologie à Paris (1962).

Professeur de pathologie externe (1966), il est par ailleurs chef de travaux pratiques à l’Institut de médecine coloniale et chef de clinique médicale. Il accomplit plusieurs missions au Mexique, au Panama, en Colombie et au Vénézuela, puis en Tunisie et au Maroc, consacrant la majorité de ses activités à des techniques de diagnostic du paludisme et du typhus. L’union des facteurs anthropologiques et historiques apparaît nettement dans ses recherches sur l’anémie de Cooley.

Président de la Société d’anthropologie et membre de l’Académie de médecine, il collabore à la création des facultés de médecine à Tunis, au Cameroun et en Guinée. Il préside également les centres européens associés de biologie humaine conçus avant tout, pour résoudre les difficultés physiques, mentales et morales des personnes transplantées d’outre-mer en France. Membre du comité directeur du centre d’hémotypologie du Centre national de la recherche scientifique, il est par ailleurs fondateur de l’enseignement du secourisme tropical de la Croix rouge française (1945). Il est décoré Officier d’Académie (1952).

Lucien-Charles Brumpt est élu membre titulaire de la 4e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 25/04/1980.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS