Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BOISSIEU DEAN de LUIGNIÉ Alain

Ttulaire 1re section,
Décès en 2006

Chef d'état-major de l'armée de terre
Général de corps d'armée
Inspecteur de l'arme blindée cavalerie
Domaines et régions :
Armée, défense nationale, science militaire. Maroc, Congo-Brazzaville, Algérie


Distinctions :

    

Biographie :

Alain Boissieu Dean de Luigné (né le 05/07/1914 à Chartres et mort le 04/04/2006 à Clamart) effectue une carrière militaire.

Diplômé d’état-major, il est breveté d’études militaires supérieures. Reçu à Saint-Cyr (1936), il sort sous-lieutenant de cavalerie (1938) avant d'être promu lieutenant l’année suivante. Il commence la guerre comme chef d’un peloton à cheval et dirige une charge de cavalerie qui l’amène à être prisonnier dans l’est de l’Allemagne ; il s’évade par la Russie soviétique. Rejoignant l’entourage du général de Gaulle, il participe à diverses tentatives en Europe et se tourne vers l’outre-mer.

Il revient à la 2e Division blindée en formation au Maroc l’année suivante et participe au débarquement en Normandie. Il est missionné plusieurs fois en Afrique noire (1945-1955), notamment deux années à Brazzaville. Il commande le 4e Chasseurs dans le Constantinois où il participe à la lutte contre la guérilla et à la pacification en Algérie (1956-1958) avant de devenir directeur du cabinet militaire du délégué général Paul Delouvrier à Alger.

En dernier lieu, dans ses fonctions de chef d’état-major de l’armée de terre (1971-1975), il dirige les troupes stationnées outre-mer, ainsi que la 11e Division des parachutistes chargée des interventions extérieures. Par ailleurs, il est auditeur du Centre des hautes études militaires et de l’Institut des hautes études de défense nationale. Promu général de division (1968), il devient inspecteur de l’arme blindée cavalerie l’année suivante puis général de corps d’armée (1970) et enfin membre du Conseil supérieur de la guerre (1971-1975). Il est décoré également Chevalier de l'ordre équestre de Saint-Sépulcre et Chevalier de l'ordre de Malte.

Alain de Boissieu est élu membre titulaire de la 1re section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 17/12/1993.

Bibliographie :

Le Père de Foucauld : étude d'une conversion et d'une vocation. Paris : Perrin, 1945

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS