Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BLANCPAIN Marc

Titulaire 5e section,
Décès en 2001

Professeur
Officier d'infanterie
Secrétaire général de l'Alliance française
Domaines et régions :
Enseignement, armée de réserve, histoire, radio, journalisme, francophonie, écriture. Suisse, Égypte, Proche-Orient, Afrique, Amérique latine


Distinctions :

   

Biographie :

Marc Blancpain (né le 29/09/1909 au Nouvion-en-Thiérache dans l'Aisne et mort le 07/04/2001 à Paris) exerce comme professeur et officier d’infanterie.

Diplômé de l’École normale supérieure de Saint-Cloud et de la Sorbonne, il est nommé professeur à l’École internationale de Genève en suisse et collaborateur du géographe Fernand Maurette (1931-1934). L’année suivante, il est élève officier de réserve à Saint-Cyr puis sous-lieutenant au Ve R.I. Il est affecté au poste de professeur au Lycée français du Caire en Égypte (1935-1939), puis il visite la plupart des pays du Proche-Orient et de l’Afrique et rédige une histoire de l’Égypte contemporaine.

Officier d’infanterie, il fait la campagne 1939-1940 en Lorraine et en Argonne. Fait prisonnier à Sion-Vaudemont (juin 1940), il restera dans un oflag jusqu’à la fin de décembre 1943. A la libération de Paris, il prend part à la renaissance de la Radio française ; il appartient, dès son premier numéro, à la rédaction du "Parisien libéré". La confiance et l’amitié de Georges Duhamel lui valent d’être élu secrétaire général de l’Alliance française (octobre 1944).

Les locaux parisiens s’agrandissent et accueillent désormais 10.000 étudiants étrangers, contre 700 avant la guerre. Il multiplie les visites à l’étranger et s’efforce de faire naître les lycées, collèges, et surtout les écoles de langue française. Par ailleurs, l’ensemble de son œuvre (romans, contes, essais et études) lui vaut le Grand prix du rayonnement français (1961). Membre du Conseil supérieur des français à l’étranger, il est également membre de l’Association des écrivains combattants et trésorier du Comité directeur de la Société des gens de lettres (1952-1956). Il est titulaire du Prix Max Barthou (1943) et celui du Grand prix du roman (1945) de l’Académie française.

Marc Blancpain est élu membre titulaire de la 5e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 07/06/1963.

Bibliographie :

Guillaume II, 1859-1941. Paris : Perrin, 1998

La frontière du Nord, 843-1945 : de la mer à la Meuse. Paris : Perrin, 1990

La vie quotidienne dans la France du Nord sous les occupations, 1814-1944. [Paris] : Hachette, 1983

Une langue, le français : aujourd'hui dans le monde. [Paris] : Hachette, 1976 (co-auteur)

Nous l'appelions Bismarck. Paris : Denoël, 1975  

En français, malgré tout. Paris : B. Grasset, 1973

La femme d'Arnaud vient de mourir : [roman]. [S.l.] : Denoël, [1972]

Les lumières de la France : le français dans le monde. Paris : Calmann-Lévy, 1967

Aujourd'hui l'Amérique latine. [Paris] : Berger-Levrault, 1966

La France d'aujourd'hui : son visage, sa civilisation. Paris : Hatier, 1964

Grandes heures d'un village de la frontière : [Le Nouvion-en-Thiérache], mémoires d'un village de la frontière, de Jules César à Von Rundstedt. Paris : Perrin, 1964

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS