Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BEAU Christian

Titulaire 3e section,
Décès en 1970

Ingénieur des Ponts et Chaussées
Directeur honoraire des Travaux publics du ministère de la France d'outre-mer
Président de sociétés
Domaines et régions :
Ingénierie, ports et chemins de fer coloniaux. Sénégal, Côte d'Ivoire, Cameroun, Congo, Madagascar, Haute-Volta, Guadeloupe


Distinctions :

   

Biographie :

Christian Beau (né le 20/08/1892 à Crèvecoeur-en-Auge et mort le 25/12/1970 à Chaville) est inspecteur général des Ponts et Chaussées et directeur honoraire des Travaux publics du ministère de la France d’outre-mer.

Reçu à Polytechnique (1912) et sorti après la guerre, il intègre le corps des Ponts et Chaussées (1919). Affecté à Auxerre (jusqu’en 1923), il est ensuite ingénieur en chef du contrôle du chemin de fer franco-éthiopien (jusqu’en 1925), puis inspecteur général adjoint à l’Inspection générale des Travaux publics des colonies (jusqu’en 1934). Commissaire technique des voies navigables et des Ponts maritimes au ministère des Travaux publics (jusqu’en 1939), il devient inspecteur général, puis directeur des Travaux publics du ministère de la France d’outre-mer (1939-1948).

Il est envoyé par ailleurs à l’État-major de la Défense nationale pendant la guerre de 1939-1945. Il est administrateur puis président de la Société française des cotons africains et président fondateur, puis directeur général de la Société « Énergie des mers ». Il participe, entre autres, à la création du programme Sarraut (1923-1930), à celle du programme Maginot-Raynaud (jusqu’en 1940) et enfin au 1er Plan de modernisation, pour l’outre-mer, du Haut-commissariat au plan.

Il est aussi au Haut-contrôle des conceptions et de l’exécution des ports de Dakar, Abidjanr, Doualar, Pointe-Noirer, Tamataver, du chemin de fer Congo-Océan, du chemin de fer Côte d’Ivoire-Haute-Volta et du chemin de fer Douala-Tchad. Il crée l’organisme d’étude de l’énergie thermique des mers, puis les projets d’application de la Société « Énergie des mers » à Abidjan et en Guadeloupe.

Outre ses distinctions françaises, il est décoré de la Croix de guerre belge, Commandeur de l’Étoile d’Éthiopie, de l’Ordre royal du Cambodge et de l’Ordre national du Viet-Nam. 

Christian Beau est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 17/01/1963.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS