Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BALLOT Victor

Titulaire 3e section,
Décès en 1939

Administrateur colonial
Gouverneur général
Domaines et régions :
Administration coloniale, politique, développement économique. Caraïbes, Bénin, Dahomey


Biographie :

Victor Ballot (né le 11/10/1853 à Fort-de-France, en Martinique, et mort le 17/03/1939 à Paris) est gouverneur général.

Avant son admission dans l’administration coloniale, il accomplit son service militaire (1872-1877), au 3ème Régiment d’infanterie de marine, au cours des quelles il séjourne successivement à la Réunion et à Sainte-Marie de Madagascar. Libéré en qualité de sergent-major, il est nommé commis à la préfecture de la Charent-inférieure, puis est affecté à la sous-préfecture de Rochefort l’année suivante, avant d’entamer sa carrière coloniale. Commandant de cercle de 3ème classe au Sénégal (1880), il accomplit de nombreuses missions dans diverses parties de la colonie, prend part à des colonnes expéditionnaires dans le Cayor et le Fouta. Il est chargé, en qualité d’administrateur colonial de 1ère classe, des fonctions d’administrateur des établissements français du Bénin (1887), puis de celles de résident de France dans les mêmes établissements (1889). C’est là l’origine de la colonie du Dahomey dont il est le créateur et l’organisateur. Du royaume de Porto Novo où il a sa résidence, il étend l’influence française de proche en proche sans autre à-coup que l’expédition que la France dût entreprendre contre le sanguinaire roi d’Abomey, Behanzin, expédition commandée par le colonel, puis général Dodds. Celui-ci trouve auprès du résident la collaboration la plus efficace. Après avoir franchi tous les grades, il est nommé gouverneur de 4ème classe (1891) et atteint la 1ère classe (1897). Après l’expédition, il reçoit la charge de la nouvelle colonie qu’il administre pendant de longues années, en créée l’organisation, menant de front avec sagesse et fermeté le développement économique et l’essor social de ses populations.

 Il quitte la colonie (1900) et après quelques années de disponibilité, termine sa carrière comme gouverneur de la Guadeloupe (1908).

           Enfin, Victor Ballot est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS