Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BAILLOU Jean

Titulaire 5e section,
Décès en 1990

Ministre plénipotentiaire
Directeur des archives diplomatiques au Ministère des Affaires étrangères
Directeur (h) de l'Institut international d'administration publique
Sous-directeur (h) de l'École normale supérieure
Domaines et régions :
Histoire, diplomatie, archivistique, enseignement. Italie, Outre-mer français, Afrique


Distinctions :

      

Biographie :

Jean Baillou (né le 21/12/1905 à Angoulême, en Charente, et mort le 22/06/1990 à Paris) assure les fonctions de ministre plénipotentiaire, sous-directeur honoraire de l’École normale supérieure, professeur honoraire d’histoire de la civilisation à l’École normale supérieure des Beaux-Arts et directeur honoraire de l’Institut international d’administration publique.

Étudiant à l’École normale supérieure (1924-1927), il est agrégé de l’université (1927) et maître de conférences à l’Institut français de Florence (Italie) l’année suivante. Il est pensionnaire de la Fondation Tiers et de la Fondation Primoli à Rome (1929-1933), secrétaire général et maître de conférences, puis sous-directeur de l’École normale supérieure (1933-1946).

Déporté en tant que résistant à Buchenwald (1944-1945), il occupe ensuite le poste de maître de conférences des facultés des lettres (1946). Chef du service de l’enseignement et des œuvres françaises à l’étranger au Ministère des Affaires étrangères (1946-1953) puis directeur-adjoint des relations culturelles entre la France et l’étranger, il exerce comme ministre plénipotentiaire (1952). Directeur de l’Institut des hautes études d’outre-mer puis de l’Institut international d’administration publique, il enseigne également à l’École normale supérieure des beaux-arts (dès 1945). 

Membre du Conseil supérieur de l’Enseignement supérieur (1950-1956), il est également membre du conseil supérieur de l’Enseignement des beaux-arts (1954-1968), membre du Conseil supérieur de l’Éducation nationale (1950-1956) et directeur des archives diplomatiques aux Affaires étrangères (1956-1964).

 Il est docteur honoris causa de l’Université de Québec et lauréat de l’Académie des sciences morales et politiques.

Jean Baillou est élu membre titulaire de la 5e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 26/05/1972.          

Bibliographie :

Ouvrages :

Les Affaires étrangères et le corps diplomatique français.1, De l'ancien régime au second empire. Paris : Centre national de la recherche scientifique, 1984

Les Affaires étrangères et le corps diplomatique français. 2, 1870-1980. Paris : Centre national de la recherche scientifique, 1984

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS