Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

RIGOTARD Jean

Membre titulaire 1re section,
Décès en 2016

Préfet (h)
Docteur en histoire
Domaines et régions :
Administration publique, agronomie et agriculture, commerce, communication et transports. Afrique, Outremer français


Distinctions :

      

Biographie :

Jean Rigotard (né le 18/09/1925 à Paris et mort le 25/03/2016 à Paris) exerce les fonctions de préfet.

Il effectue ses études secondaires à Alger. Arrivé à Paris(1946), étudiant à la Sorbonne, il se lie d’amitié avec René Rémond. Il est docteur en histoire et licencié en lettres et en sociologie. En 1952, il tient la rubrique universitaire au journal Combat fondé par Albert Camus puis rejoint l’ambassadeur François Charles-Roux au Comité central de la France d’outre-mer.

En 1955, il est chargé de mission au Commissariat général au Plan où il devient chef du service des DOM-TOM. Contrarié par la dispersion des services chargés de ces collectivités, il propose en 1958 au premier ministre, Michel Debré, la création d’une administration spécifique qui sera le Secrétariat général des DOM et la direction des TOM, coiffés par un nouveau ministre, celui des DOM-TOM. Un Comité interministériel entérine totalement ce projet, donnant ainsi une nouvelle vie à  ces collectivités territoriales.

Il s'attache, pendant deux décennies, à combler le retard des DOM, et, plus tard, celui des TOM, quand ils relèvent du PLAN, dans le domaine des grands équipements. Le général de Gaulle l’envoie deux fois en mission spéciale en Algérie, avant et après l’indépendance de ce pays. Il est pendant quinze ans membre du Comité directeur du FIDOM et du Conseil de surveillance de la Caisse centrale de Coopération économique. De 1974 à 1978, il est Conseiller technique, directeur de cabinet du ministre des DOM-TOM, puis « préfet, représentant du gouvernement » à Mayotte (1978-80). Nommé alors à Paris directeur de la Prévention et de la Protection civile à la Préfecture de Police, il y reste sept ans.

Jean Rigotard est élu membre titulaire de la 1re section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 17/12/1993 où il sera le principal initiateur de la réforme de son règlement intérieur, adopté par décret en 2007.

Bibliographie :

Des volcans malgaches aux oueds algériens : évocations d'un forestier. Paris : l'Harmattan, 2008 (préfacier)

Le débarquement américain à Alger dans la nuit du 7 au 8 novembre 1942 : correspondance échangée en 1982-1983 entre Mario Faivre du groupe des résistants d'Alger en 1942 et le général Dorange, chef du cabinet du général Juin lors du débarquement américain. Paris : [s.n.], 2005 (éditeur scientifique)

La police parisienne de Napoléon. Paris : Tallandier, 1990 (Prix d’histoire de la Société des gens de lettres en 1997)

Vincerà il terzo mondo ? Rome : Gherardo Casini editore, 1968

L’incertaine bataille du développement. Toulouse : Privat, 1967

Les recensions des ouvrages de la bibliothèque effectuées par Jean RIGOTARD :

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS