Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

TALVAS Georges

Correspondant 1re section,
Décès en 1958

Biographie :

Georges Talvas (né le 02/04/1871 à Lorient, dans le Morbihan, et mort le 03/07/1958 à Levallois-Perret) effectue une carrière d’administrateur en chef des colonies.

Commis de Résidence au cabinet du Résident général Laroche à Tananarive (Madagascar) en 1896, il est promu Chancelier à Farafangana dès 1898, avant d’être chargé du service de la presse à Tamatave l’année suivante.

Administrateur-adjoint, chef du district d’Antsirabé en 1900, il est nommé adjoint au Maire de Diego-Suarez dès 1903, puis chef de district d’Antalaha en 1904, de Vohemar en 1905, de la province d’Andovoranto en 1906, puis chef du district d’Ankazobé l’année suivante.  

C’est en 1910 qu’il exerce les fonctions de chef de la province de Maroantsetra et celles de chef de la province de Mananjary dès 1914.   

Administrateur en chef en 1916, il est affecté au poste d’inspecteur des services provinciaux de la colonie durant une année, puis à celui d’administrateur-maire et chef de la province de Fianarantsoa en 1918.

Il poursuit sa carrière professionnelle comme chef de la province d’Ambositra en 1922, avant d’être admis à la retraite en 1925.

Il poursuit néanmoins une activité d’agent d’affaires à Tananarive tout en dirigeant une agence de recrutement de main d’œuvre.

Revenu définitivement en France en 1930, il participe à des conférences sur Madagascar l’année suivante, puis sur les revendications coloniales allemandes en 1933, et enfin sur la politique coloniale de la France en 1934.

Il collabore en outre à différents périodiques entre 1939 et 1940.

En tant que délégué de Madagascar au Comité exécutif du Parti radical de 1934 à 1938, il exerce  comme conférencier au Club des études internationales.

En dehors de ses nombreuses publications et articles traitant de la colonisation de Madagascar, il s’intéresse aux sciences naturelles et dresse au Muséum des ossements de reptiles antédiluviens.      

Il est élu membre de l’Académie malgache en 1952, année durant laquelle il occupe le poste de rédacteur à l’agence « Presse de l’Union française ».

                 Enfin, Georges Talvas est élu membre correspondant de la 1re section de l’Académie des sciences coloniales le 21/11/1952.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS