Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

SOREL François

Correspondant 2° section,
Décès en 1959

Biographie :

François Sorel (né le 06/07/1876 à Pont-de-l’Arche en Eure et mort le 24/11/1959 à Paris) effectue une carrière de médecin colonial.

           Il est titulaire d’une Thèse de l’Université de Bordeaux (1901).

Il commence sa carrière professionnelle comme préparateur du Dr Wurtz et attaché à l’Institut de médecine coloniale de Paris (1903).       

 Il est nommé directeur du laboratoire de Côte d’Ivoire (1910-1913), puis médecin-chef du 23e Régiment d’infanterie coloniale (1914-1916).

Sous-directeur de la Mission antipaludique de l’Afrique occidentale (1917), il exerce les fonctions de médecin d’ambulance d’armée (1918).

Il est plusieurs fois rapporteur général aux différents congrès de la mutualité coloniale tenus à Constantine en Algérie (1911), à Tunis en Tunisie (1923) et à Rabat au Maroc (1927).

Missionné au Cameroun pour l’étude de la maladie du sommeil (1923), il participe à ce titre au Congrès tropical d’Angola en Syrie (1925) où il observe des cas de pathologie courante des régions de Syrie, de Palestine et du Liban.

Professeur d’hygiène et de pathologie tropicale (dès 1928), il  assume parallèlement la charge de secrétaire général de la Société de médecine et d’hygiène tropicales.

Il est affecté au poste de médecin inspecteur mobile des services d’hygiène de l’Afrique occidentale française (1930).

Nommé directeur du service de santé en Afrique-Occidentale française pendant une année, c’est à la direction du service de santé militaire en Indochine qu’il termine sa carrière professionnelle (1933-1935).

Membre de la Société de pathologie exotique et de l’Office international d’hygiène publique, il est nommé médecin général inspecteur des Troupes coloniales.

Il est distingué Grand officier de la Légion d’honneur et de l’Ordre de l’Étoile d’Anjouan et est titulaire de la Croix de guerre, de la Médaille coloniale et de la Médaille des épidémies.

             Enfin, François Sorel est élu membre correspondant de la 2e section de l’Académie des sciences coloniales le 20/03/1929.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS