Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

RICHET Pierre

Correspondant 4e section,
Décès en 1983

Distinctions :

   

Biographie :

Pierre Richet (né le 01/11/1904 à Paris et mort le 27/01/1983 à Paris) est médecin militaire.

Après l’École de santé navale de Bordeaux (1925-1929), et la soutenance de sa thèse, il entre à l’École d’application du service de santé des Troupes de marine du Pharo à Marseille.

Médecin chef des cercles de Gouré et N’Guimi au Niger (1931-1934), il poursuit comme médecin capitaine à l’Hôpital militaire Saint-Nicolas à Bordeaux, après l’obtention du diplôme de médecine tropicale de la Faculté de Bordeaux. Affecté au cercle de Tenkodogo en Haute-Volta (1936-1938), il est nommé adjoint au chef du service général autonome de la maladie du sommeil en AOF et au Togo, puis médecin chef des secteurs spéciaux (1938-1942). Médecin commandant puis chef à Casablanca (Maroc), il dirige le service de santé du Corps franc d’Afrique et celui de la 2e division blindée d’Afrique du Nord (1943). Médecin lieutenant-colonel en Angleterre, il participe au débarquement, avant de diriger le service de santé des éléments organiques de corps d’armée du CEFEO à Paris (1945).

A Saïgon, il occupe le poste de chef d’État-major du Directeur général du service de santé des Troupes françaises de l’Indochine du sud.  Médecin colonel et directeur du service de santé des T.F.I.S. (1946-1949) puis des T.F.I.N. (1950-1952), il dirige ensuite le service de santé de l’AEF (1953), et de l’AOF (1955-1957). Il exerce les fonctions de directeur général du service de santé de l’AOF à Dakar au Sénégal (1957-1959). Membre d’honneur de la Société de pathologie exotique, il est à l’origine du « Plan Richet » donné par l’OMS et est titulaire du Prix Raoul Follereau de l’Académie française (1955). Il termine sa carrière médecin général inspecteur (1962).

Enfin, Pierre Richet est élu membre correspondant de la 4e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 03/04/1981.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS