Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

PELLEGRIN Arthur

Correspondant 5° section,
Décès en 1956

Biographie :

Arthur Pellegrin (né le 19/01/1891 à Sonk-el-Khemis en Tunisie, et mort le 24/07/1956 à Aix-les-Bains) effectue sa carrière dans la Compagnie des chemins de fer.

          Entré à dix-huit ans au service des Messageries de la Compagnie des chemins de fer tunisiens, il collabore en parallèle, entre 1911 et 1914, au « Bulletin de l’Union chrétienne des gens de Tunis » dont il est successivement nommé rédacteur puis rédacteur en chef.

Affecté au service auxiliaire en 1914, tour à tour démobilisé puis réaffecté au Train des équipages de la Compagnie des chemins de fer, il termine la guerre comme Maréchal des logis.

Il fonde la Société des écrivains de l’Afrique du Nord avec quelques collègues tout en étant promu rédacteur au service matériel et traction de la CFT et secrétaire du syndicat des cheminots tunisiens.

Il adhère dès la fin de la guerre à la Fédération tunisienne du parti SFIO.

Élu délégué à la Conférence consultative en 1920, il est réélu en 1922 au Grand Conseil de Tunisie où il siègera jusqu’en 1943.

Il cumule son emploi de sous-chef de bureau à la Compagnie fermière des trains et ses tâches de Grand Conseiller, d’écrivain, de journaliste et d’animateur de la SEAN.

Adhérant à la Société linguistique de France et au Comité de l’Afrique française, il reçoit en 1950 la Grand Prix de l’Académie française.

          Enfin, Arthur Pellegrin est élu membre correspondant de la 5e section de l’Académie des sciences coloniales le 30/06/1939

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS