Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

PERROT Émile

Titulaire 4° section,
Décès en 1951

Biographie :

Émile Perrot (né le 14/08/1867 à Marcilly-sur-Seine et mort le 16/09/1951 à Paris) effectue une carrière de pharmacien.

         Pharmacien dès 1891 avec présentation d’une Thèse de botanique, il est Licencié ès-sciences naturelles en 1894 et titulaire d’un Doctorat ès-sciences naturelles en 1899.

Cette même année, il obtient l’Agrégation des Écoles supérieures de pharmacie.

Il exerce les fonctions de secrétaire général de la Société mycologique de France entre 1895 et 1902.  

C’est en 1902 qu’il est affecté au poste de Professeur à la Faculté de pharmacie de Paris en tant que titulaire de la Chaire de matière médicale qu’il conservera pendant trente-cinq ans.

Président de jury à l’Exposition coloniale de Marseille en 1906, il préside une des sections de celle de Bordeaux l’année suivante.

Il est Lauréat de l’Académie de médecine en 1913 avec le Prix Desportes et de la Société de géographie en 1915.

Chargé de mission par les Ministères de l’Instruction publique et des Colonies en 1914, il sillonne le Congo, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Nommé commissaire du gouvernement général de Madagascar à la IIIe Exposition de caoutchouc à Londres en 1914, il est par ailleurs membre du comité supérieur consultatif de l’Instruction publique aux colonies dès 1919.

Il est affecté en 1915 à la section d’infirmiers au gouvernement militaire de Paris comme pharmacien aide-major puis chef de laboratoire de bactériologie, puis comme adjoint au Directeur du service de santé à Lyon en 1918.  

En 1920, il est chargé de mission par le Ministère du Commerce et l’Office national des matières premières, en Algérie et au Maroc.

Membre du Conseil académique et du Conseil de l’Université de Paris en 1922, il exerce également les fonctions d’assesseur du Doyen de la Faculté.

Il préside la Société de thérapeutique de Paris en 1926 et rejoint l’Académie de médecine comme membre en 1927, année où il part en mission pour le Sahara, le Soudan, la Haute-Volta et la Guinée.

Il est promu pharmacien principal de 1re classe cette même année.

Membre du Comité national de géographie en 1921, il gère la vice-présidence du groupe XVII à l’Exposition coloniale de Marseille de 1922, avant d’être nommé membre du conseil d’administration de l’Institut national d’agronomie coloniale en 1926.

Il dirige l’École pratique des hautes études scientifiques dès 1928.

Il est distingué Officier de l’Instruction publique en 1903 et Officier de la légion d’honneur en 1918.

        Enfin, Émile Perrot est élu membre titulaire de la 4e section de l’Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS