Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

PELLIOT Paul

Titulaire 1° section,
Décès en 1945

Biographie :

Paul Pelliot (né le 28/05/1878 à Paris et mort le 26/10/1945 à Paris) est un linguiste, sinologue, tibétologue et explorateur.

          Diplômé de l’École des langues orientales et de l’École des sciences politiques, il est un des fondateurs de l’École française d’Extrême-Orient à laquelle il appartient de 1899 à 1911.

Après un bref séjour en Annam, il est envoyé en mission à Pékin en 1900 où il peut acquérir de précieux documents, ainsi que des peintures, porcelaines, jades, émaux. Il y retournera plusieurs fois, rapportant systématiquement un butin conséquent.

Il participe en 1905 au Congrès des orientalistes à Alger.

Entre 1906 et 1909, il dirige une mission archéologique en Asie centrale, invité par le Ministre de l’Instruction publique, et dont les objets rapportés remplissent une salle au Musée du Louvre et une au Musée Guimet. Plusieurs milliers de manuscrits ont intégré la Bibliothèque Nationale.

Il fonde la bibliothèque chinoise de l’École française d’Extrême-Orient et section chinoise du Musée de Hanoï, au Vietnam.

Professeur au Collège de France dès 1911 dans la Chaire de « langues, histoire et archéologie de l’Asie centrale », il participe à la Guerre de 1914-1918 d’abord en France puis aux Dardanelles, successivement comme attaché militaire à Pékin en 1916, commissaire en Sibérie et chargé du consulat général de France à Irkoutsk entre 1917 et 1919.

Il est souvent missionné en Europe et dans les deux Amériques.

Il préside la Société asiatique dès 1935, la Société des études iraniennes, celle des amis de l’École française d’Extrême-Orient ainsi que le Comité conseil du Musée Guimet.

Président du Comité du Pacifique, il exerce aussi les fonctions de Conservateur du Musée d’Ennery.

Il laisse une œuvre d’une grande importance pour l’art khmer.

Membre de l’Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres) en 1921, il est par ailleurs membre de l’Académie de nombreux pays.

Il est distingué Chevalier de la Légion d’honneur en 1900 pour sa participation au siège de la légation de Pékin.

           Enfin, Paul Pelliot est élu membre titulaire de la 1re section de l’Académie des sciences coloniales le 04/12/1942.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS