Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MILLOT Jacques

Titulaire 4e section,
Décès en 1980

Médecin

Distinctions :

  

Biographie :

Jacques Millot (né le 09/07/1897 à Bauvais et mort le 23/01/1980 à Paris) effectue une carrière de médecin.

Docteur en médecine (1922), il est missionné à Madagascar pour l’étude de la faune marine. Assistant, il obtient ensuite un autre doctorat en sciences (1926). Professeur agrégé à la Faculté de médecine de Paris (1929), il est nommé maître de conférences (1931), professeur à l’Institut d’ethnologie, puis professeur à la Sorbonne (1933). Il chargé d’un enseignement d’anthropologie physiologique et pathologique, le premier du genre créé par lui et suivi à la fois par des étudiants en lettres et par des étudiants en sciences. Une nouvelle mission l’envoie en Afrique-Occidentale française (1937) lors de laquelle sa traversée de la Guinée, de la Côte d’Ivoire et du Soudan l’amène à étudier l’anthropologie, l’ethnographie et la biologie.

De nouveau missionné à Madagascar (1945-1946), ses recherches portent en plus sur la spéléologie. Ses nombreux documents et le matériel scientifique considérable recueillis dont plusieurs milliers d’espèces animales nouvelles viennent enrichir les collections du Muséum d’histoire naturelle. Professeur honoraire à la Faculté des sciences de Paris et professeur au Muséum national (1943-1967), il dirige par ailleurs (dès 1947) l’Institut scientifique de Madagascar, avec ses sections de pédologie, de botanique et chimie végétale, de biologie animale et parasitologie, d’anthropologie et ethnographie.

Il préside l’Académie malgache (1948) et l’Association scientifique des pays de l’océan Indien (1957) tout en exerçant les fonctions de directeur du Musée de l’Homme (dès 1960). Il publie une centaine de mémoires techniques concernant la faune et l’ethnologie à Madagascar. Membre du Comité national de la recherche scientifique, il est élu à l’Académie des sciences (1963).

Enfin, Jacques Millot est élu membre titulaire de la 4e section de l’Académie des sciences coloniales le 05/03/1948.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS