Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MILLIER Jean

Titulaire 3° section,
Décès en 2006

Ingénieur général des ponts et chaussées

Distinctions :

   

Biographie :

Jean Millier (né le 28/06/1917 à Paris et mort le 10/10/2006 à Paris) effectue une carrière d’ingénieur.

Après l’École polytechnique et un diplôme des Ponts et chaussées, il exerce à Limoges comme ingénieur (1943-1945), puis en Côte d’Ivoire (1946-1961), comme chargé d’études et des travaux du canal de Vridi et du port d’Abidjan. Adjoint puis chef du service des Travaux publics et des mines de Côte d’Ivoire (1947-1950), il occupe le poste de directeur du port d’Abidjan (1951), puis celui de directeur des travaux publics de la Côte d’Ivoire (1952).

Député de la Côte d’Ivoire (1957-1959) et ministre des Travaux publics (1957-1961), il dirige la section études, plans et programmes au district de la région de Paris, avant d’être nommé directeur de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région parisienne (1965). Préfet et directeur régional de l’équipement pour la région parisienne (1966), il exerce aussi les fonctions d’ingénieur général des Ponts et chaussées (1968) puis celles de président-directeur général de l’Établissement public pour l’aménagement de la région de La Défense (1969-1977).

Il préside parallèlement la Société des autoroutes du sud de la France (1970-1985), l’Association architecture et construction (1972-1986), l’association Qualitel (1975-1986) et le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou (1977-1980). Président de la mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques et du plan de construction (1982-1988), il préside aussi l’Union des sociétés d’autoroutes à péage (1982-1992).

Membre du conseil d’administration de la Caisse des dépôts développement (1983-1993), de l’Académie des arts de la rue (1976) et de l’Académie d’architecture (1984), il participe à des travaux d’infrastructure en Côte d’Ivoire et en France, notamment à l’aménagement du quartier de La Défense. Outre ses distinctions françaises, il décoré Grand Officier de l’Ordre national de la Côte d’Ivoire.

Jean Millier est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 01/12/1995.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS