Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MESSMER Pierre

Titulaire 5° section,
Décès en 2007

Homme d'État
Ministre

Distinctions :

   

Biographie :

Pierre Messmer (né le 20/03/1916 à Vincennes et mort le 29/08/2007 à Paris) effectue une double carrière militaire et politique.

Docteur en droit, diplômé de l’École des langues orientales, il sert, après l’École nationale de la France d’outre-mer (1937), comme sous-lieutenant au 12e Régiment de Tirailleurs sénégalais (1939) puis rejoint les Forces françaises libres (1940). Affecté à la Légion étrangère (1940-1944) comme chef de section puis commandant de compagnie à Liverpool, il participe aux expéditions de Dakar et du Gabon, à la conquête de l’Érythrée, en Syrie, en Libye, à Bir-Hakeim, El Alamein puis en Tunisie. Il poursuit comme commandant en chef des Forces françaises libres à Londres (1944).

De retour à Paris, il prend le commandement de la Mission française à Calcutta en Inde (1945). Fait prisonnier par le Viet-Minh au Tonkin, il s’évade et rejoint la Mission, avant d’être démobilisé (1946). Directeur de cabinet au Haut-commissaire en Indochine, il est promu commandant du cercle d’Atar en Mauritanie (1950-1951). Gouverneur de la Mauritanie (1952-1954), puis de la Côte d’Ivoire (jusqu’en 1956) et après un passage à la direction du cabinet du ministre de la France d’outre-mer, il est affecté successivement au poste de haut-commissaire de la République du Cameroun, de la République d’Afrique-Équatoriale française à Brazzaville et de la République d’Afrique-Occidentale française à Dakar (1958-1959).

Ministre des Armées (1960-1969), puis ministre d’État chargé des Départements et Territoires d’outre-mer (1971-1972), il est nommé premier ministre (jusqu’en 1974) et élu parallèlement député de la Moselle (1968), puis conseiller général (1970). Maire de Sarrebourg (1971 et 1977), il intègre l’Académie des sciences morales et politiques (1988) puis l’Académie française (1999) avant d’en être nommé le chancelier (jusqu’en 2006). Il est également titulaire de la Médaille de la Résistance.

Enfin, Pierre Messmer est élu membre titulaire de la 5e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 11/06/1976.   

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS