Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

SORET Marcel

Correspondant 1re section,
Décès en 2010

Directeur de recherche (h) à l’ORSTOM

Distinctions :

 

Biographie :

Marcel Soret (né le 04/10/1920 à Chevroux, dans l’Ain, et mort le 01/07/2009 à Rivesaltes, dans les Pyrénées orientales) effectue une carrière d’anthropologue.

Boursier de l’Office de la recherche scientifique coloniale (1946) après une licence d’histoire-géographie (Lyon) et un début de carrière professionnelle comme instituteur, maître d’internat et professeur-adjoint, il est affecté en Afrique occidentale pour une mission anthropologique (1947-1948). Chargé de recherches de l’ORSOM (1949) et après un stage à l’Institut national de recherches démographiques (1950), il part pour Brazzaville, capitale de l’Afrique-équatoriale française, à l’Institut d’études centrafricaines où il passe une quinzaine d’années comme responsable de la section des sciences humaines.

Il se voit confier la responsabilité administrative de sa bibliothèque (1958-1964, puis 1971-1972). Parallèlement aux programmes ethno-démographiques de base, il doit répondre à diverses demandes émanant des services du gouvernement général de l’AEF dont l’Institut dépend administrativement et financièrement : études sur la main d’œuvre rurale, enquêtes en vue de l’aménagement du territoire … Il coordonne les activités de toutes les sections de sciences humaines.

Nommé maître de recherches principal (1963), il est de retour en France (1965) pour se consacrer à sa thèse et ne retournera à Brazzaville au Centre ORSTOM que pendant une année. Il gravit tous les échelons administratifs jusqu’au 3e échelon de directeur de recherches (1980).

Affecté à l’Académie des sciences d’outre-mer pour y superviser le service de documentation et y classer et analyser l’important fonds d’archives de 80000 pièces (1976), il est titulaire de son Prix Georges Bruel (1979).

Il est distingué Chevalier de l’Ordre de l’Étoile Noire du Bénin (1962).

Enfin, Marcel Soret est élu membre correspondant de la 1re section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 15/04/1983. 

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS